Monitoring et réseaux sociaux

9avr/090

La France vue du reste du monde, c’est Hadopi sur Twitter

Le rejet à l'assemblée nationale du texte de loi Hadopi a provoqué ce midi une petite ébullition sur Twitter. L'espace d'une heure, les messages annonçant le vote contre le projet de loi ont commencé à pleuvoir.

On est resté très loin du flux soutenu de messages liés à la contestation des élections du week-end dernier en Moldavie, mais la twittosphere française n'est pas passée complètement inaperçue.

Rien à signaler du côté de twitscoop, où les mot-clés les plus utilisés sont jobless, laid et miami. Néanmoins, le site de mesure de buzz sur Twitter a relevé jusqu'à 9 tweets par minute en début d'après-midi. Au japon même, on se demande bien ce qu'est cet Hadopi que les français voudraient voir disparaître.

Parallèlement, c'est la ministre de la culture et de la communication qui fait les frais de cette annonce, avec la mise en circulation de nombreux liens pointant vers ses explications embarrassées sur ledit projet de loi et sur les logiciels libres en particulier.

Preuve en est que Twitter prend une importance croissante dans le paysage numérique français.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
8avr/090

Twitter a égaré nos tweets dans la nuit

Stupeur, panique dans la tweetosphère ce soir, des milliers (des millions?) de tweets ont disparu des pages d'un grand nombre de tweeterers. D'après Twitter, il s'agirait du résultat d'opérations de maintenance menées afin d'améliorer le délai d'affichage des tweets fraîchement postés dans les timelines.

Ces tweets ne seraient pas effacés, mais simplement dissimulés. Twitter travaillerait à la résolution de ce bug. Gageons qu'aucune perte effective ne sera à déplorer. L'impact sur l'image de marque du service pourrait alors être dramatique.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
8avr/093

Combien de followers lisent vraiment les tweets de ceux qu’ils suivent ?

Nous en parlions il y a quelques jours, les analytics pour URLs raccourcies ont de l'avenir devant elles. Digital Inspiration vient de publier une (brève) étude sur la corrélation entre le nombre de clics sur les URLs publiées sur la page Twitter de blogs américains influents. Les résultats sont surprenants.

Avec ses 345 000 followers, Mashable ne récole en moyenne que 4600 clics sur les URLs raccourcies de ses tweets (1,3 %). Techcrunch 3600 clics en moyenne pour 315 000 followers. Dans une moindre mesure, des blogueurs influents, tels que Robert Scoble, recueilleraient dans le meilleur des cas 2000 clics pour un nombre de followers compris entre 20 000 et 80 000 (soit de 2,5 à 10%).

Evidemment, ces statistiques fournies par bit.ly ne sont pas représentatives du nombre de visites vers les articles concernés (loin s'en faut), mais il apparaît clairement que la majorité des followers d'un twitterer ne lisent pas ses messages. D'ailleurs, rien ne dit que les 4484 clics sur l'article traitant d'un écran plat Dell de 24'' à 209 $, proviennent des followers de Techcrunch.

Un grand nombre de lecteurs de tweets se servent de moteurs de recherche (search.twitter.com, tweetgrid.com, tweetdeck ou encore Twhirl/Seesmic Desktop), avant de cliquer sur les URLs insérées dans les messages de twitterers dont il ne sont pas les followers.

La question se pose donc de savoir à quoi servent les followers. Car s'ils ne lisent pas les messages des twitterers qu'ils suivent, à quoi cela rime t'il d'avoir une gigantesque traîne de curieux panurgiques derrière soi ? Et réciproquement, à quoi cela sert il d'être le follower d'une personne dont on ne lit pas les tweets.

A l'évidence à se donner de l'importance, du crédit. Mais en aucun cas à établir des relations sociales, ne serait-ce qu'au sens électronique du terme. En effet, une étude publiée récemment indiquait que les membres les plus actifs de Facebook étaient capables d'entretenir une relation "normale" avec au mieux une quinzaine de contacts.

A méditer.

Remplis sous: Uptime 3 Commentaires
Testez gratuitement la performance de votre site web :
8avr/090

Vers une interdiction législative de Windows Vista dans l’administration texane ?

Le sénateur (démocrae) Juan Hinojosa ne peut plus voir Windows Vista en peinture. Vice-président de la commission des finances du Texas, M. Hinojosa estime que le système d'exploitation de Microsoft pose trop de problèmes, contient trop de bugs et consomme trop de mémoire vive.

Aussi a t'il décidé d'en interdire l'installation sur la centaine de milliers d'ordinateurs de l'état - au profit de Windows XP - et ce par voie légale.

La vindicte à l'encontre de Microsoft pourrait donc prendre une autre dimension, pour le coup un tantinet exagérée, semble t'il. D'ailleurs, Microsoft a déjà fait savoir que l'entreprise s'interrogeait sur les bases juridiques d'un tel texte, dont les dispositions sont pour le moins anti-concurrentielles.

En tout cas, il est peu probable que Microsoft vende Windows 7 à l'administration texane. Le manque à gagner se chiffrerait alors en dizaines de millions de dollars.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
8avr/090

Quelques lectures pour la mi-journée #2

  1. Visite d'un datacenter chez Google sur Papygeek.com
  2. Double peine : les internautes suspendus dans le cadre de la loi Hadopi à l'amende, sur lepost.fr
  3. L'Atom prend de la vitesse, chez Clubic
  4. Google Android dans les téléphones résidentiels américains, chez Technaute
  5. Kodak va effacer les photos de ses mauvais clients Easyshare, chez Digital Inspiration (US)
Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/090

Choisir sa marque et ses pseudos grâce à Namechk

Parmi les critères à prendre en compte dans le choix d'une marque, il y a la disponibilité du nom de domaine équivalent, évidemment, mais désormais celle des pseudos correspondant dans les différents réseaux sociaux.

Afin de s'économiser de longues et fastidieuses recherches, on a tout intérêt à utiliser Namechk. Ce service gratuit brasse les formulaires d'inscription de dizaines de sites, parmi lesquels facebook, twitter, youtube, flickr, friendfeed, etc. En une poignée de secondes, la disponibilité du pseudo convoité est affichée. Précieux!

Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/090

Quelques lectures pour la mi-journée

  1. Des batteries bio à virus intégrés chez Techno-science.net
  2. Ce qu'il faut faire pour soigner son image de marque (ou ne pas s'auto-torpiller) sur Facebook chez Mashable.
  3. Quelques bugs dans les pubs virales anti-Apple de Microsoft chez Macplus.net.
  4. Le nouveau Friendfeed serait une usine à gaz, chez Techcrunch.fr.
  5. La loi Hadopi plébiscitée à l'assemblée nationale, mais seulement sur TF1, chez Universfreebox.

Et d'autres liens sur notre Twitter.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/090

Microsoft a déjà pensé aux futurs déçus de Windows 7

Ca promet... Alors que beaucoup de bien est dit des versions beta de Windows 7, voici que Microsoft annonce prolonger l'exploitation de Windows XP. Et ce n'est pas tout, les déçus de Windows 7 (commercialisé avec un nouveau PC) pourront revenir gratuitement à... Windows XP.

Ca ne vous rappelle rien ? Il y a un an déjà, l'éditeur avait pris la même décision, afin de satisfaire les (très nombreuses) entreprises déçues par Windows Vista.

Après l'annonce d'une version starter de Windows 7 permettant de lancer seulement trois applications simultanément - une aberration! - Microsoft continue donc à torpiller son nouvel OS. Et la confiance de ses clients. Inquiétant.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/091

Les Suns de Phoenix monitorent (et modèlent) publiquement leur réputation

L'équipe du célèbre basketteur - et twitterer - Shaquille O'Neal vient d'ouvrir une nouvelle page sur son site web. Baptisée Tw@ckle, celle-ci affiche les derniers tweets publiés sur Internet et traitant de l'équipe des Suns.

L'intérêt d'une telle démarche est double. Tout d'abord pour les supporters de l'équipe, qui ont ainsi un accès simplifié à tout un tas d'informations sur les joueurs (points de vue, analyses, etc.), sans utiliser un quelconque moteur de recherche.

Pour le club surtout, qui encourage ses supporters à tweeter en utilisant le hashtag #SunsTwackle - lequel facilite l'indexation et la recherche des tweets relatifs aux Suns. Seul bémol, les tweets ne pas pas affichés en temps réel, mais modérés. Cela évite certes les dérapages verbaux, mais permet aussi de ne pas publier une critique trop virulente, par exemple.

Dans un souci de transparence, ne faudrait-il pas mentionner les tweets modérés, sans en publier le contenu ?

Testez gratuitement la performance de votre site web :
6avr/090

Apture, l’enrichisseur de blogs (et de sites web)

4,1 millions de dollars, c'est le montant de la récente levée de fonds d'Apture Inc. Une petite somme au regard des sommes colossales régulièrement récoltées par Twitter, par exemple, mais qui semble très largement méritée, au regard des prestations époustouflantes de ce service d'intégration de contenu multimédia.

Utile à l'éditeur d'un blog (ou site web) autant qu'à son lecteur, Apture est un widget qui permet au premier d'intégrer un large éventail de documents à sa page, et au second de les consulter, tout cela sans ouvrir d'onglet supplémentaire.

Cela faisait des mois que nous n'avions pas vu un service aussi performant et, qui plus est, totalement gratuit.

Voici comment Apture fonctionne. Tout d'abord, il convient de créer un compte sur le site de l'éditeur, puis d'installer Apture sur son blog ou son site web. Un assistant de mise en place automatisée existe pour les principales plateformes de blogging, qui simplifie bien les choses.

Dès lors qu'Apture est intallé, on peut enrichir le contenu d'un billet lors de sa rédaction ou postérieurement. Pour cela, il suffit d'invoquer le widget (grâce à un raccourci clavier), puis de sélectionner un ou plusieurs mots de la page web. Immédiatement, un second widget s'affiche qui effectue des recherches de contenu relatif sur wikipedia, yahoo images, crunchbase, Youtube, Twitter... La liste est longue et le fonctionnement d'Apture extrêmement rapide.

Le gain de temps est énorme, puisqu'il n'est plus besoin, d'une part d'effectuer de multiples recherches manuellement, ni d'ouvrir des dizaines de pages web, et d'autre part d'intégrer manuellement du code (vidéos, documents pdf, google maps, etc.).

La recherche achevée, il suffit de sélectionner à la souris le contenu désiré et de valider son intégration à la page. Si la recherche est infructueuse, il suffit de saisir de nouveaux mots-clés dans le widget, ou bien uploader un document stocké localement.

Dès lors, un hyperlien est créé dans la page, sur les mots ayant servi à la recherche. Celui-ci est précédé d'une petite icône indicative du type de document lié. Il suffit de passer la souris sur cette icône ou sur le lien afin qu'Apture l'affiche tout à côté.

A découvrir absolument.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
Page 20 sur 39« Premère...10...1819202122...30...Dernière »