Monitoring et réseaux sociaux

5juin/090

Google Chrome pour Linux : ne le téléchargez pas!

Google vient de le confirmer, les version Linux et Mac de Chrome verront bien le jour. Leur développement a même débuté et des pré-versions sont dores et déjà disponibles au téléchargement. Mais seulement à l'attention des développeurs, les utilisateurs lambdas étant priés de passer leur chemin pour l'instant.

Selon Google, Chromium (l'appellation de Chrome sous Linux et Mac) serait actuellement incapable de lire une vidéo Youtube ou d'imprimer quoique ce soit. Cependant, une version beta pourrait être prochainement disponible, plus fonctionnelle donc.

Etant donné le cycle infernal de développement de la version Windows, et les hautes ambitions de Google pour son navigateur web, proposer des versions pour d'autres OS était une évidente obligation. Séduire la communauté du libre pour mieux pénétrer celle du payant, voilà qui pourrait aider Google, à conditions que le développement des versions Linux soit rapide.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
4juin/092

Le New York Times se plaint de TweetDeck

Le très célèbre client Adobe AIR pour Twitter, Tweedeck, pose quelques problèmes au sein du New York Times. Pas plus tard qu'hier, le service informatique du prestigieux quotidien a envoyé un mémo interne expliquant que Tweetdeck était la cause des diminutions de performances des ordinateurs de l'entreprise. Mieux, le mémo invite les salariés à recourir à des services web - peu gourmands en ressources machine - plutôt qu'à l'application Adobe Air.

Car tout le problème est là : TweetDeck est un logiciel fonctionnant avec Air, la machine virtuelle d'Adobe. Or Adobe n'est pas réputé pour proposer des applications légères ou des plugins optimisés (c.f la lenteur de Flash sous Windows ou Linux). Ainsi, Air est un gouffre à mémoire vive et s'approprie énormément de temps processeur.

A titre d'exemple, Tweetdeck fonctionnant pendant deux jours sous Ubuntu avait réussi à consommer près de 2 Go de mémoire vive sur mon ordinateur. Exécuté sur un netbook, Tweetdeck rendait Windows... inopérant. Tout ça pour lire des messages de 140 caractères : cherchez l'erreur.

Conséquence, deux choix s'offrent aux afficionados de Twitter qui ne possèdent pas ordinateur avec deux processeurs quad core et 32 Go de mémoire vive : soit basculer vers des services web équivalents (tweetgrid.com par exemple), soit attendre qu'Adobe optimise Air.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
2juin/090

La Chine prive ses internautes de réseaux sociaux… et même de Microsoft Bing

Twitter, Blogger, Flickr, WordPress, Hotmail, Youtube... et Bing. Le tout nouveau moteur de recherches de Microsoft fait partie des sites dont l'accès a été bloqué en Chine, à l'approche du 4 juin 2009, date anniversaire de la répression sanglante des manifestation de Tiananmen.

Selon plusieurs blogs, la censure serait massive et viserait à étouffer toute vélléité de souvenir collectif. On peut vérifier la disponibilité de Twitter depuis la Chine sur ce site.

La suite sur Twitter dès jeudi.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
29mai/090

eBay n’a pas à empêcher la vente de contrefaçons

Traîné en justice par l'Oréal, le géant des enchères en ligne se voyait reprocher le commerce sur son site d'objets contrefaits. L'Oréal arguait notamment que sur 287 achats "tests" sur eBay, seulement 84 pouvaient être vendus légalement en Europe. Mais surtout que le fonctionnement même du site d'enchères favorisait ce type de pratiques délictueuses.

Bref, le torchon brûlait entre les deux entreprises, jusqu'à ce que la Haute Cour de justice britannique ne tranche et donne tort à l'Oréal. Selon son jugement, eBay n'a pas à protéger les droits de l'Oréal, dans le cadre des transactions concernant ses produits sur son site d'enchères.

Le business model d'eBay est donc sauf.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
27mai/090

Topsy, nouveau moteur de recherches Twitter

Google n'a qu'a bien se tenir, les moteurs de recherches fleurissent qui brassent les millions de de tweets des utilisateurs du réseau social. Le dernier en date, Topsy, n'affiche pas seulement l'ensemble des tweets contenant les mots-clés saisis, mais les pages web les plus souvent présentes dans les tweets correspondant à la recherche.

Par exemple, si je veux savoir ce qui se dit actuellement de Kenny Glenn - l'adolescent qui molestait son chat sur Youtube en début d'année et fut démasqué sur Digg - Topsy affiche comme premier résultat, celui de la page web résumant toute l'affaire, puis de la pétition pour qu'il soit jugé en tant qu'adulte (!), ainsi que le nombre de tweets contenant ces URL, et leurs déclinaisons courtes.

Jusque là, rien d'extraordinaire. En revanche, un clic sur une URL permet d'afficher la liste de l'ensemble des membres de Twitter ayant tweeté cette URL (ou une version courte de celle-ci), et ce par ordre chronologique.

Enfin, pour chaque mot-clé recherché, Topsy affiche une liste d'utilisateurs ayant utilisé ce mot-clé.

A découvrir.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
26mai/090

Les applications Google Android fonctionneront sur Ubuntu

Depuis quelques semaines, il se dit que l'OS de Google pour téléphones mobiles, Android, pourrait s'inviter sur nos ordinateurs, et sur les netbooks en particulier. Info ou intox ?

Un peu des deux à priori, puisqu'Android n'est pas une distribution Linux à proprement parler, et qu'il faudrait certainement de longs mois de développement pour que quoi que ce soit de stable et prêt à l'emploi n'arrive sur le marché informatique.

Canonical, l'éditeur d'Ubuntu, envisage ainsi la percée d'Android - et de ses applications pour mobiles - sous un jour différent. Ainsi, l'éditeur vient d'annoncer qu'il travaillait au développement d'un environnement permettant de faire fonctionner des applications Android sous Ubuntu et Ubuntu Remix, sa distributions dédiée aux Netbooks.

Il s'agit peut-être là d'un excellent canal de promotion pour Ubuntu, qui pourrait bénéficier de l'engouement des consommateurs pour les Android Apps, afin de percer davantage sur le marché des systèmes d'exploitations pour ordinateurs.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
25mai/090

Il ne suffit pas de tweeter pour lever des fonds et sauver un animal grièvement blessé…

On parle beaucoup d'animaux sur Twitter ces derniers temps. Ce matin, c'est la fête à Ceasar, un pitbull à trois pattes, découvert mourant sur une route texane par deux jeunes femmes, qui ont entrepris de le faire soigner.

La blogosphère - et certains networks américains - s'émeuvent ainsi de la prouesse de Connie Donnellan, qui grâce à Twitter a réussi à lever 485 $, pour financer l'opération chirurgicale de Ceasar. L'animal, qui a donc été amputé d'un membre inférieur, se porte bien et semble choyé par ses nouveaux maîtres.

Intrigué, je me suis demandé comment Connie, qui n'a qu'une centaine de followers (après cette aventure) et suit elle-même autant de twitterers, a pu bénéficier d'une telle visibilité sur Internet. Autrement dit, si demain vous ou moi trouvions un animal blessé sur le bord de la route, serions-nous capables en twittant des appels à l'aide, d'être suffisamment lus et crédibles uniquement grâce à Twitter ?

C'est peu probable. Si Connie est parvenue à lever des fonds en quelques jours, c'est surtout grâce à son blog et à la qualité de son contenu. Dans son billet A Best Friend is Born, Connie Donnellan sait trouver les mots justes, ainsi que les photos appropriées. Le déroulé de l'histoire est impeccable, le ton toujours positif, et on adhère immédiatement à sa cause - ainsi qu'à celle de Ceasar.

Twitter seul ne permet pas de raconter une histoire. Ce n'est qu'un relais - précieux et désormais incontournable - pour la faire connaître. Et pour être lu et entendu, il faut savoir raconter les histoires.

Pour la petite histoire, Ceasar doit son prénom à une chaine de restaurants. En effet, c'est parce que le chien qui rechignait à s'alimenter, a finalement mangé les pepperonis d'une pizza commandée chez Little Caesar's pizza, qu'il a été baptisé, non sans humour Ceasar (de l'anglais cease : rupture/couper).

Une publicité dont n'a pas encore tiré parti la chaîne de restaurants. Et dont elle en semble pas prête à profiter... son compte Twitter n'étant pas public.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
22mai/090

Prévisualisez votre boîte de réception dans Gmail

Nouvelle fonctionnalité pour le webmail de Google. Visiblement, les développeurs se sont demandés ce qu'ils pourraient bien faire pour habiller cette page blanche, qui s'affiche lorsque la boite de réception se charge.

Si vous avez une connexion rapide, le temps d'attente est généralement inférieur à cinq secondes. En revanche, si vous vous connectez depuis un hotspot capricieux et que vous n'avez pas pris soin de définir l'affichage simplifié préalablement, l'attente peut facilement durer une minute.

Désormais, et à condition d'activer la fonctionnalité dans le Lab, Gmail affiche instantanément une capture des dix derniers messages de votre boîte de réception, pendant le chargement de celle-ci. Cela ne réduit en rien le temps d'attente, mais cela permet éventuellement d'annuler le chargement de la boite de réception, si les nouveaux messages reçus n'ont pas d'intérêt.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
20mai/090

VO/VF live in Gmail

Annoncée la semaine dernière, la traduction automatique dans Gmail vient effectivement de débarquer dans le webmail. Pour l'activer, passage obligé par le Lab, moyennant un clic sur la fiole verte, à gauche du lien paramètres. C'est tellement pratique qu'on se demande pourquoi Google n'a pas intégré cette fonctionnalité plus tôt à Gmail.

A titre personnel, j'utilise essentiellement Google Traduction pour naviguer sur des sites asiatiques. Désormais, il me sera possible de m'inscrire à plusieurs newsletters étrangères et de pouvoir les lire sans quitter l'interface de Gmail. Jusqu'ici, il fallait se livrer à quelques copier-coller et ouvrir au moins une nouvelle page dans son navigateur.

Il y a tout de même un bémol, puisque la fonction de traduction de fonctionne qu'avec les messages détectés comme n'étant pas rédigés dans la langue définie par défaut dans Gmail, et uniquement en réception. Pour qui souhaite rédiger en français et envoyer dans une autre langue, la traduction n'est donc pas prévue. Tout du moins pour l'instant...

Testez gratuitement la performance de votre site web :
15mai/090

Valeo adopte Google

Grand pas en avant vers le Saas pour Valeo, qui vient d'annoncer que ses 30 000 salariés travailleraient désormais avec les applications en ligne de Google. Gmail évidemment, mais également Google Agenda ou encore Google Documents.

Qu'une grande entreprise telle que Valeo, avec toutes les contraintes de sécurité informatique inhérentes à une société de son rang, confie l'ensemble des documents de travail de ses collaborateurs à Google, qui plus est les externalise, est une petite révolution.

A moindre échelle et à titre personnel, j'ai été surpris, il y a quelques jours, de constater que l'administrateur de bien qui gère notamment l'immeuble dans lequel j'habite, travaillait avec les logiciels en ligne de Google. Exit donc la lourdeur d'Outlook pour gérer les tâches au quotidien. Bonjour le Cloud Computing.

Mais revenons à Valeo. A travailler avec les web applications de Google, l'équipementier devrait permettre à ses salariés de gagner en productivité, tout en réduisant de manière drastique les coûts de fonctionnement liés à son informatique logicielle. La crise aidant, d'autres entreprises pourraient s'inspirer de cet exemple et s'en remettre à Google.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
Page 7 sur 19« Premère...56789...Dernière »