Monitoring et réseaux sociaux

5nov/091

Google optimise le mode hors ligne de Gmail

gmail-logo-fadeIl y a quelques jours, Google annonçait un partenariat avec une compagnie aérienne américaine, qui permettait à ses passagers d'accéder à ses services en vol, via une connexion Wifi. Google récidive aujourd'hui, en rappelant que Gmail est également accessible sans connexion Internet, et que son mode hors ligne vient tout juste d'être upgradé.

Pour mémoire, le mode hors ligne - qui nécessite l'installation de Google Gears et est activable depuis le Lab de Gmail - permettait jusqu'ici de

Testez gratuitement la performance de votre site web :
21sept/090

Coup de génie chez Google avec le rachat de reCAPTCHA

recaptchaGoogle s'offre la société reCAPTCHA, bien connue pour ses textes alambiqués qu'il est demandé de déchiffrer et de recopier pour s'inscrire à tout un tas de services en ligne - l'objectif étant d'évincer les robots de spam.

Bien que Google utilise déjà pour Gmail ou Blogger ces fameux captchas, son moteur de génération de pictogrammes n'était pas bien évolué, bien moins que ceux de reCAPTCHA.

L'optique de Google dans ce rachat n'est pas tant d'améliorer la lutte contre le spam que de profiter de la technologie et du savoir faire avancés de reCAPTCHA. Et le fait que les pictogrammes de reCAPTCHA ressemblent beaucoup à des des caractères mal imprimés sur un papier très abîmé n'est pas un hasard fortuit.

En effet, Google rencontre des problèmes d'OCR avec de nombreux livres à numériser pour Google Books.

Avec l'acquisition et l'intégration de la technologie de reCAPTCHA, Google va pouvoir soumettre de véritables extraits de livres anciens aux utilisateurs de ces services, et ceux-ci réaliser l'OCR manuelle des ouvrages récalcitrants.

Absolument génial!

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
14sept/090

Une astuce pour faire des recherches en « temps récent » avec Google… et même sur Twitter

google-search-qdr

La grande force du moteur de recherche de Google, c'est sa capacité à interpréter les mots-clés de l'utilisateur et à lui fournir des résultats les plus valables. Mais la cuirasse a un défaut : les contenus les plus récents ne figurent que rarement dans les premiers résultats, voire jamais quand l'information recherchée a été publiée quelques minutes plus tôt.

Sur ce point, Twitter et sa base de messages et de liens accessibles en temps réel est hautement séduisante.

Voilà pourtant qu'une start-up spécialisée dans le référencement, a mis à jour une astuce pour obliger Google à renvoyer des résultats récents, postérieurs à une date précise. En clair, on peut contraindre le moteur de recherche à afficher du contenu publié il y a 5 minutes.

Faut il comprendre que Google sait faire du temps réel ?

La réponse est non, dès lors que la date de référence n'est pas celle de la publication des contenus, mais celle à laquelle les robots de Google ont trouvé ce contenu. Ainsi, selon la qualité du référencement du site hébergeant le contenu, Google peut en prendre connaissance dans les minutes qui suivent sa publication, comme dans les heures, voire les jours qui suivants. On peut donc parler de temps récent, mais pas de temps réel.

Pour autant, utiliser cette astuce en effectuant une recherche sur le site twitter.com renvoie des résultats (tweets en l'occurence) dont l'âge est inférieur à la minute.

Quel intérêt nous direz-vous d'utiliser Google plutôt que Twitter Search ? Eh bien, tout simplement parce que l'algorithme de Google est autrement plus sophistiqué que celui de Twitter Search. Là où le moteur de recherche de Twitter se contente de sélectionner les tweets les plus récents et contenant les mots-clés saisis, Google analyse le contexte de l'expression recherchée. Soit une centaine de caractères supplémentaires. Et peut-être même le contenu de la page liée, si URL il y a dans le tweet.

Tout cela est donc à tester au plus vite. Pour vérifier le fonctionnement de ce "Google Temps Récent", il faut effectuer une recherche avancée, puis modifier l'URL de la page de résultat en remplaçant après _qdr= la valeur "all" par d4 pour quatre jours, n20 pour vingt minutes ou s30 pour trente secondes, par exemple.

A suivre.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
4sept/090

L’interface de Gmail prend des couleurs

gmail-themesGoogle ne déroge pas à sa désormais tradition d'upgrade post plantage. Comprenez que consécutivement aux dysfonctionnements de son webmail en début de semaine, Google vient d'apporter quelques nouveautés à Gmail. En l'espèce, des améliorations visuelles, sous la forme de nouveaux thèmes.

Si vous ne saviez pas que Gmail peut changer de peau, il suffit de vous rendre dans le lab, à la rubrique Thèmes. Désormais, leur nombre est porté à 35, avec l'apparition de designs orientés nature et d'autres dessinés.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
1sept/090

Licenciée pour avoir écrit des emails en lettres capitales à ses collègues

licenciement_amiable_comment_faire_articleSi vous avez l'habitude de mettre un peu trop de couleur ou de graisse sur les textes de vos emails, prenez garde à vous. L'affaire se passe en Nouvelle-Zélande, et elle vient de coûter son emploi à une femme.

Parce que cette dernière utilisait de gros caractères dans ses emails, son employeur a considéré qu'elle mettait en péril l'harmonie de son service, et l'a donc licenciée.

De prime abord, ce motif de licenciement peut paraître abusif. Il n'est pas improbable qu'en France, il soit sanctionné par un conseil de prud'hommes. Pour autant, le grief rapproché fait étrangement écho à une récente étude sur le recrutement de salairés aux Etats-Unis au travers des réseaux sociaux.

En effet, on y apprenait que 14% d'entre-eux écartaient les candidats qui, sur Facebook notamment, utilisaient trop d'emoticons pour s'exprimer...

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
19août/091

Obliger Google à dénoncer ses blogueurs : est-ce vraiment une bonne idée ?

justice statueInsultes et diffamation, d'ici peu on ne pourra plus dire tout et n'importe quoi sur Internet, sans risquer d'être démasqué. D'ici peu, car une décision de justice américaine vient tout juste de contraindre Google à révéler le nom d'un blogueur dont les billets portaient atteinte à la réputation d'un mannequin célèbre.

Liskula Cohen, dont le visage et la plastique sont connus des lecteurs de Vogue ou de Elle, s'en est remise à la justice pour faire plier Google. Le blog incriminé étant hébergé sur sa plateforme Blogger, et compte tenu de la politique de non délation de Google, ester en justice était donc le seul moyen d'obtenir l'adresse IP, sinon l'identité du blogueur.

Cette décision ne remet évidemment pas en cause la liberté d'expression, mais elle expose davantage celles et ceux qui en abusent et versent dans la diffamation à des poursuites judiciaires. Davantage mais pas énormément. Comme pour la loi Hadopi sur le téléchargement illégal, certains internautes peu précautionneux se feront prendre, alors que d'autres plus malins feront en sorte de se mettre à l'abri de toute poursuite.

Comme dans l'affaire des commentaires insultants sur Youtube et Dailymotion à l'encontre de la Secrétaire d'état chargée dela Famille et de la Solidarité, Nadine Morano, il est même probable que d'autres blogueurs, parfaitement "anonymisés" ceux-là, prendront le relai du blogueur condamné et feront pleuvoir un flot d'insultes sur Liskula Cohen.

Tout cela pour dire qu'en pleine heure de gloire des réseaux sociaux et des moteurs de recherche en temps réel, il est certainement plus sage de tenter une conciliation plutôt que d'engager un bras de fer juridique, surtout si celui-ci oppose une entreprise ou une célébrité à un quidam.

Remplis sous: Uptime 1 commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
15juil/090

Nielsen mesure le temps moyen passé sur les destinations favorites du web en juin 2009

L'étude date du mois de juin 2009. Croyez le ou non, mais Wikipedia n'est pas le site sur lequel les internautes nord-américains passent le plus de temps. Avec 17 minutes hebdomadaires, l'encyclopédie a tout de même le mérite de figurer dans le top 10 des sites les plus visités, avec 54 millions d'internautes connectés chaque semaine.

Si Google capte logiquement le plus de visiteurs, c'est sur Facebook qu'ils passent le plus de temps, en l'occurence 4h39 hebdomadaires. C'est 2h de plus que sur l'ensemble des sites de Google, Microsoft ou AOL.

Et si on en juge par cette seconde étude, les utilisateurs de Facebook papillonnent plus qu'ils ne sont véritablement attentifs aux contenus qui leurs sont proposés, notamment les vidéos. En effet, les utilisateurs de Facebook ne liraient pas plus de 1min 14s de contenu vidéo, contre 1min 58s pour ceux de Twitter.

L'internaute connecté sur Facebook y passerait-il le plus clair de son temps à jouer ou à chater avec ses anciens camarades d'école ? Il semble bien que ce soit le cas.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
1juil/090

Flickr s’intéresse (enfin) à Twitter

FlickrLogoMieux vaut tard que jamais. Depuis des mois, l'absence d'intérêt pour Twitter des ténors du partage de photographies que sont Flickr, Picasa ou DeviantArt a laissé le champ libre à de nouveaux concurrents. Parmi eux, l'incontournable Twipic, dont la croissance suit de près celle de Twitter.

Bénéficiant d'un support dans de nombreuses applications fixes et mobiles (Twitterfon, Tweetdeck, etc.), Twitpic s'impose comme le service qu'il faut absolument utiliser si l'on souhaite offrir à ses photos une visibilité optimale. Et instantanée.

Le référencement de Twitter par Google aidant, Twitpic se pose ainsi en concurrent sérieux des services historiques du web, tout du moins est-il capable de capter une audience nouvelle. Flickr se devait donc d'être présent sur Twitter, de manière à ne pas laisser cette manne d'internautes photovores se détourner de ses services.

Le tir est désormais corrigé, puisqu'il est possible de tweeter une photo, à condition d'être inscrit sur Flickr, depuis son interface client. La longueur du tweet ne doit pas dépasser 116 caractères, afin de laisser la place pour l'URL raccourcie (http://flic.kr/x/xxxx).

Bien vu Yahoo!

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
30juin/090

The Pirate Bay vendue pour 8 millions de dollars…

the-pirate-bay-logoAlors que ses propriétaires annonçaient en plein procès leur intention de proposer un service payant d'anonymisation des connexions au fameux site de torrents, le site The Pirate Bay tombe finalement dans l'escarcelle d'une société suédoise, Global Gaming Factory... qui veut la doter d'un modèle économique.

Exit donc les réseaux privés virtuels permettant de télécharger incognito les contenus copyrightés, en passant sous les radars de l'Hadopi et autres systèmes de surveillance.

Chacune des parties s'accorde à dire que cette transaction est pour le mieux. Les anciens propriétaires clamant que le produit de la vente sera reversé à des associations favorisant la liberté d'expression sur Internet. Les nouveaux, que les internautes continueront à télécharger librement, tout en rémunérant les auteurs des contenus.

Pour l'instant, aucune information ne filtre sur ce modèle économique salvateur. Au delà de l'effet d'annonce, difficile de s'empêcher d'imaginer que The Pirate Bay puisse avoir été rachetée en sous-main pour être mis hors d'état de nuire.

Les choses seront plus claires dans quelques semaines.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
22juin/097

Firefox 3.5 : les 10 grandes nouvelles fonctionnalités

firefoxLa version RC2 de Firefox 3.5 est disponible dès aujourd'hui, ce qui laisse présager l'imminence du lancement de la version finale. Voici un florilège de ses grandes fonctionnalités.

1/ Exclusion d'un site web de l'historique. Si la suppression sélective des entrées de l'historique est possible depuis longtemps, Firefox 3.5 la rend plus efficace. Désormais, on peut indiquer au navigateur de ne pas historiser la navigation sur un ou plusieurs sites en particulier.

2/ La navigation privée. Un clic et Firefox cesse d'historiser quoique ce soit. Bien pratique lorsqu'on se sert de l'ordinateur d'un tiers et qu'il est alors préférable de ne pas modifier son historique et son cache.

3/ Un moteur Javascript plus rapide. Il se nomme TraceMonkey et devrait réduire considérablement les temps d'affichage des pages web.

4/ De meilleures performances vidéo grâce au HTML5. Et à condition donc de visualiser une page dans ce format, les vidéos non codées en Flash (mais aux formats open-source mpeg-4 Vorbis ou Theora) s'afficheront sans solliciter de colossales ressources matérielles.

5/ La géolocalisation des recherches. Optionnelle et en partenariat avec Google, celle-ci s'appuie sur l'adresse IP de l'ordinateur pour fournir des résultats localisés. Saisir restaurant, par exemple, devrait afficher les bonnes tables près de chez vous plutôt que celles de la capitale.

6/ Réouvrir les onglets fermés. Pratique en cas de fermeture par inadvertance d'un ou de plusieurs onglets. La combinaison des touches CTRL+Shift+T permet de les ouvrir à nouveau.

7/ Ouvrir une nouvelle fenêtre à partir d'un onglet existant. En le glissant puis déposant sur la barre de menu. La fonctionnalité existait déjà, mais par le biais d'un clic souris qui amenait à un menu contextuel.

8/ La restauration des sessions intelligente. Lorsque Firefox plante et qu'il est ensuite relancé, tous les onglets ouverts lors du plantage peuvent être restorés. Tous et notamment celui éventuellement à l'origine de la fermeture impromptue du navigateur. D'où un bis repetitas. Firefox 3.5 permet de choisir quels onglets doivent être réouverts.

9/ La gestion des profils colorimétriques pour les photos. Firefox 3.5 s'appuiera sur les données Exif des images (si disponibles) afin de mieux respecter le cliché original. Température, exposition ou encore profil de couleurs seront mieux rendus.

10/ Une barre d'adresse plus performante. Avec la saisie semi-automatique des URLs déjà présentes dans l'historique, les marque-pages et leurs tags.

Remplis sous: Uptime 7 Commentaires
Testez gratuitement la performance de votre site web :
Page 3 sur 1412345...10...Dernière »