Monitoring et réseaux sociaux

8avr/090

Quelques lectures pour la mi-journée #2

  1. Visite d'un datacenter chez Google sur Papygeek.com
  2. Double peine : les internautes suspendus dans le cadre de la loi Hadopi à l'amende, sur lepost.fr
  3. L'Atom prend de la vitesse, chez Clubic
  4. Google Android dans les téléphones résidentiels américains, chez Technaute
  5. Kodak va effacer les photos de ses mauvais clients Easyshare, chez Digital Inspiration (US)
Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/090

Choisir sa marque et ses pseudos grâce à Namechk

Parmi les critères à prendre en compte dans le choix d'une marque, il y a la disponibilité du nom de domaine équivalent, évidemment, mais désormais celle des pseudos correspondant dans les différents réseaux sociaux.

Afin de s'économiser de longues et fastidieuses recherches, on a tout intérêt à utiliser Namechk. Ce service gratuit brasse les formulaires d'inscription de dizaines de sites, parmi lesquels facebook, twitter, youtube, flickr, friendfeed, etc. En une poignée de secondes, la disponibilité du pseudo convoité est affichée. Précieux!

Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/090

Quelques lectures pour la mi-journée

  1. Des batteries bio à virus intégrés chez Techno-science.net
  2. Ce qu'il faut faire pour soigner son image de marque (ou ne pas s'auto-torpiller) sur Facebook chez Mashable.
  3. Quelques bugs dans les pubs virales anti-Apple de Microsoft chez Macplus.net.
  4. Le nouveau Friendfeed serait une usine à gaz, chez Techcrunch.fr.
  5. La loi Hadopi plébiscitée à l'assemblée nationale, mais seulement sur TF1, chez Universfreebox.

Et d'autres liens sur notre Twitter.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/090

Microsoft a déjà pensé aux futurs déçus de Windows 7

Ca promet... Alors que beaucoup de bien est dit des versions beta de Windows 7, voici que Microsoft annonce prolonger l'exploitation de Windows XP. Et ce n'est pas tout, les déçus de Windows 7 (commercialisé avec un nouveau PC) pourront revenir gratuitement à... Windows XP.

Ca ne vous rappelle rien ? Il y a un an déjà, l'éditeur avait pris la même décision, afin de satisfaire les (très nombreuses) entreprises déçues par Windows Vista.

Après l'annonce d'une version starter de Windows 7 permettant de lancer seulement trois applications simultanément - une aberration! - Microsoft continue donc à torpiller son nouvel OS. Et la confiance de ses clients. Inquiétant.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
7avr/091

Les Suns de Phoenix monitorent (et modèlent) publiquement leur réputation

L'équipe du célèbre basketteur - et twitterer - Shaquille O'Neal vient d'ouvrir une nouvelle page sur son site web. Baptisée Tw@ckle, celle-ci affiche les derniers tweets publiés sur Internet et traitant de l'équipe des Suns.

L'intérêt d'une telle démarche est double. Tout d'abord pour les supporters de l'équipe, qui ont ainsi un accès simplifié à tout un tas d'informations sur les joueurs (points de vue, analyses, etc.), sans utiliser un quelconque moteur de recherche.

Pour le club surtout, qui encourage ses supporters à tweeter en utilisant le hashtag #SunsTwackle - lequel facilite l'indexation et la recherche des tweets relatifs aux Suns. Seul bémol, les tweets ne pas pas affichés en temps réel, mais modérés. Cela évite certes les dérapages verbaux, mais permet aussi de ne pas publier une critique trop virulente, par exemple.

Dans un souci de transparence, ne faudrait-il pas mentionner les tweets modérés, sans en publier le contenu ?

Testez gratuitement la performance de votre site web :
6avr/090

Apture, l’enrichisseur de blogs (et de sites web)

4,1 millions de dollars, c'est le montant de la récente levée de fonds d'Apture Inc. Une petite somme au regard des sommes colossales régulièrement récoltées par Twitter, par exemple, mais qui semble très largement méritée, au regard des prestations époustouflantes de ce service d'intégration de contenu multimédia.

Utile à l'éditeur d'un blog (ou site web) autant qu'à son lecteur, Apture est un widget qui permet au premier d'intégrer un large éventail de documents à sa page, et au second de les consulter, tout cela sans ouvrir d'onglet supplémentaire.

Cela faisait des mois que nous n'avions pas vu un service aussi performant et, qui plus est, totalement gratuit.

Voici comment Apture fonctionne. Tout d'abord, il convient de créer un compte sur le site de l'éditeur, puis d'installer Apture sur son blog ou son site web. Un assistant de mise en place automatisée existe pour les principales plateformes de blogging, qui simplifie bien les choses.

Dès lors qu'Apture est intallé, on peut enrichir le contenu d'un billet lors de sa rédaction ou postérieurement. Pour cela, il suffit d'invoquer le widget (grâce à un raccourci clavier), puis de sélectionner un ou plusieurs mots de la page web. Immédiatement, un second widget s'affiche qui effectue des recherches de contenu relatif sur wikipedia, yahoo images, crunchbase, Youtube, Twitter... La liste est longue et le fonctionnement d'Apture extrêmement rapide.

Le gain de temps est énorme, puisqu'il n'est plus besoin, d'une part d'effectuer de multiples recherches manuellement, ni d'ouvrir des dizaines de pages web, et d'autre part d'intégrer manuellement du code (vidéos, documents pdf, google maps, etc.).

La recherche achevée, il suffit de sélectionner à la souris le contenu désiré et de valider son intégration à la page. Si la recherche est infructueuse, il suffit de saisir de nouveaux mots-clés dans le widget, ou bien uploader un document stocké localement.

Dès lors, un hyperlien est créé dans la page, sur les mots ayant servi à la recherche. Celui-ci est précédé d'une petite icône indicative du type de document lié. Il suffit de passer la souris sur cette icône ou sur le lien afin qu'Apture l'affiche tout à côté.

A découvrir absolument.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
6avr/090

Facebook expérimenterait le trafic d’influence (entre membres)

A croire que Facebook ne sait plus quoi faire pour inciter ses membres à poster des messages d'état sur son réseau plutôt que sur Twitter.

La dernière trouvaille de Facebook reposerait ainsi sur le versement de "crédits" entre membres. Loin d'être une monnaie virtuelle, ces crédits, qui permettent d'offrir ou de s'offrir des cadeaux virtuels (des fleurs, du chocolat, etc.), s'achètent espèces sonnantes et trébuchantes.

En pratique, chacun pourrait verser à un ami qui poste un commentaire sur son mur, un nombre de crédits variable, afin de l'en remercier. Question déontologie, ça fait froid dans le dos. Si Facebook lance réellement un pareil service, ses membres les plus fortunés pourront littéralement s'acheter des amis ou faire du trafic d'influence. Viens poster sur mon mur plutôt que sur celui d'untel, je te donnerai de l'argent.

Il ne manquerait plus que les marques présentes sur Facebook puissent faire de même...

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
3avr/090

Nouveau : saisie semi-automatique pour les recherches dans Gmail

Disponible en français depuis quelques jours seulement, le Gmail Lab vient de s'enrichir d'une nouvelle fonctionnalité. Il s'agit de la saisie semi-automatique dans le champ de recherches.

Moins croustillante que les rumeurs de rachat de Twitter par Google, la disponibilité de cette option vaut cependant qu'on s'y intéresse. Celle-ci est même précieuse pour qui veut enrichir son carnet d'adresse.

En effet, la saisie d'une lettre dans la barre de recherches fait apparaître toutes les adresses email la contenant, et notamment celles des destinataires en copie des messages que l'on a reçus.

Pratique également, en saisissant "in", on fait apparaître l'ensemble des filtres de recherche commençant par ce mot : in inbox, in starred, in chats, in sent mail, in draft, in spam, in trash.

Cette saisie semi-automatique est ainsi un excellent moyen de découvrir les fonctionnalités avancées de Gmail.

Remplis sous: Uptime Aucun commentaire
Testez gratuitement la performance de votre site web :
2avr/090

Google utilise bien des conteneurs pour ses serveurs… et les embarquera sur des bateaux

Et dans des fermes à vagues s'il vous plaît. Du cloud computing au wave computing, il n'y aurait donc qu'un pas que Google pourrait bien franchir. Et c'est tout ce qu'il y a de plus sérieux.

En 2008, Google a déposé un brevet qui, selon le Times, stipule que "ses datacenters seront situés sur un ou plusieurs navires, ancrés sur un point d'eau dont l'énergie naturelle générée par le mouvement des vagues, serait transformée en électricité et/ou utilisée par des pompes à refroidissement", afin de supprimer la chaleur dégagée par les serveurs donc.

Si l'information refait surface aujourd'hui, c'est que Google vient tout juste de confirmer la mise en application d'un autre brevet, déposé en 2007 celui-là, qui prévoyait l'installation de ses datacenters dans... des conteneurs (Sun a fait de même avec les serveurs d'Internet Wayback Machine). Bien que la localisation de ces datacenters en boîtes demeure secrète, le fait que Google communique tout à coup sur ce sujet laisse imaginer que le brevet de 2008 se concrétisera. Et peut-être dans un proche avenir.

Et ce d'autant que la technologie de transformation de l'énergie des vagues en électricité existe déjà. La société anglaise Pelamis Wave Power en est dépositaire.

D'un point de vue environnemental, l'emploi de cette technologie et la mise à flots des datacenters de Google semble être une très bonne chose. L'empreinte carbone de Google s'en trouverait ainsi considérablement réduite. Au-delà, on peut imaginer que la démarche de Google inspire d'autres entreprise, voire la politique énergétique de certains pays. Very green!

Reste que si la démarche est verte, elle n'est pas sans risque pour les données confiées à Google. Les détracteurs du Cloud storage vont certainement montrer les dents. Effectivement, la mer est difficilement prévisible et le naufrage d'un Google ship mettrait des milliers, voire des millions d'internautes dans une position délicate.

Aussi, Google n'imaginerait pas nécessairement loger ses conteneurs à fond de cale de navires ancrés au large, mais éventuellement dans des ports sécurisés, voire des entrepots situés en bord de mer - et alimentés en électricité par ces fameuses fermes à vagues et refroidis par les courants marins.

Séduisant non ?

Testez gratuitement la performance de votre site web :
1avr/092

Amusez-vous avec le petit lapin de Demi Moore (ou comment l’actrice s’amuse sur Twitter et s’ennuie sur Facebook)

Twitter ne serait pas Twitter sans les précieux tweets de Mrs Kutcher, alias Demi Moore. L'actrice participe (très) activement à la vie du réseau et il nous semblait normal qu'en ce premier avril, un hommage lui soit rendu. Pas en publiant ses photos en bikini postées par son mari - twitterer émérite lui aussi - mais en vous offrant de partager les mêmes jeux que l'actrice.

Peut-être sera-ce l'occasion de vous souvenir, comme elle, d'instants de bonheur simple, partagés avec le chien de votre enfance.

C'est ici que ça se passe. Merci Demi :).

Plus sérieusement, @mrskutcher est l'un des compte Tweeter les plus en vue actuellement. Ouvert il y a deux mois, sous l'insistance d'Asthon Kutcher, son mari, le Twitter de l'actrice est un modèle du genre. Demi Moore interagit énormément avec le réseau social, propose des liens, des infos, se livre, se photographie, se filme elle et sa famille. D'ailleurs, ravie doit être sa fille qui a vu sa mère filmer sa chambre en compagnie de Bruce Willis (son père) et publier le tout sur qik.com.

Bref, trève de potins. Le succès de @mrskutcher (1 millions de followers et des milliers de tweets en comptant @plusk) et la qualité de son contenu doivent faire pâlir les dirigeants de Facebook. En effet, majorité du contenu de la page Facebook de Demi Moore est priotairement publié via Twitter. Sans compter que l'actrice dit se paumer dans la nouvelle interface et, à l'évidence, s'y ennuie (aucune mise à jour depuis 5 jours).

Au-delà de Facebook, ce sont les tabloïds qui doivent faire grise-mine. Avec le couple Kutcher/Moore, plus besoin de paparazzi : les infos sont d'une fraîcheur inégalable, d'une qualité surprenante. Si le tout hollywood s'y met, l'industrie des magazines people va prendre du plomb dans l'aile.

J'en viens à me demander si le match Twitter vs Facebook ne pourrait pas être plié par les peoples. Et à ce jeu là, Twitter semble bien parti pour l'emporter...

ps. La capture d'écran est volontairement coupée en deux. S'agissant du lapin de Demi Moore, nous avons publié un demi-lapin.

Testez gratuitement la performance de votre site web :
Page 5 sur 6« Premère...23456